SIEMP | Système d'information sur l'eau du Marais poitevin

Le SIEMP est en ligne, accédez au suivi des niveaux d'eau en temps réel sur le Marais poitevin.

Les contrats de marais

Un outil spécifique développé par l'EPMP pour la gestion des niveaux d'eau !

Atlas du Marais poitevin

Produit par l'EPMP, l'atlas du Marais poitevin est un ensemble de 60 cartes présentant le territoire, en ligne sur le site !

Actualités récentes

CTMA cadre – bilan annuel 2018
 
CTMA cadre – bilan annuel 2018
Animé par l’EPMP, le CTMA cadre Marais poitevin, qui couvre la période 2015-2019, apporte cohérence et coordination aux CTMA opérationnels présents sur le territoire. Par ailleurs, si les CTMA opérationnels portent des travaux destinés à améliorer la fonctionnalité de la zone humide et l’état des masses d’eau, le CTMA cadre porte pour sa part des…
Rapport d’activité 2018
 
Rapport d’activité 2018
Validé lors du conseil d’administration du 21 mars 2019, le rapport d’activité 2018 de l’Etablissement public du Marais poitevin est désormais disponible en ligne. > Télécharger le rapport d’activité 2018 de l’EPMP couverture du rapport d’activité 2018 Pour en savoir plus : www.epmp-marais-poitevin.fr/documents-de-reference | S’abonner au fil d’actualités
Evolution du règlement intérieur de l’OUGC
 
Evolution du règlement intérieur de l’OUGC
Au titre de sa mission d’organisme unique de gestion collective des prélèvements destinés à l’irrigation (OUGC), l’EPMP s’est doté dès 2016 d’un règlement intérieur. Ce document rappelle l’organisation de la gouvernance de l’établissement, et définit les modalités de répartition des volumes d’eau entre irrigants. L’évolution récente du CTGQ Sèvre niortaise Mignon, qui a conduit à…

Nos missions

OUGC Règlements d'eau Contrats de marais Natura 2000 PAEC CTMA cadre Suivi de la biodiversité SIEMP


L’établissement public du Marais poitevin (EPMP) a été créé par le décret n°2011-912 du 29 juillet 2011. Il coordonne la gestion de l’eau et de la biodiversité sur le Marais poitevin et sur les bassins versants qui l’alimentent, soit un périmètre d’intervention total de 639 000 ha.